5 MINUTES A SOI : Stress, Ventre et Mâchoires

Certes, le lien utilitaire est évident : mâchoires et ventre se retrouvent pour l’alimentation. Mais leur relation va plus loin, et rejoint notre fameuse théorie de l’holisme. La tension des unes influe sur la tension de l’autre – et c’est vrai pour la détente aussi !

La preuve par l’expérience :
– Contractez très fort vos mâchoires, serrez les dents. Voyez ce qui se passe au niveau des abdominaux. Relâchez.
– Amenez une main sur le ventre, juste en dessous du nombril.
– Amenez l’autre main sur le menton.
– En utilisant le poids de la main, détendez complètement le bas du visage, laissez la mâchoire inférieure devenir plus lourde, s’éloigner de la mâchoire supérieure, permettez à la bouche de s’entrouvrir. Observez ce qui se passe pour les abdos.
– Amenez votre concentration sur la main du ventre, pour détendre un peu plus : augmentez le mouvement naturel de la respiration ventrale en utilisant la main comme témoin.
– Prenez quelques grandes respirations, avec la conscience des mouvements du ventre (et de la main dessus) et la conscience des mâchoires qui se relâchent un peu plus à chaque expiration.

Si vous êtes prônes aux maux de ventre liés au stress, cet exercice est un excellent pansement et une encore meilleure prévention : plus vous pratiquez, plus vous prenez conscience du mécanisme avant que la douleur ne s’installe.

Om shanti,
Déborah

YOGIC PHILOSOPHIE : le Tout et ses Parties

Le yoga est une discipline dite « holistique« , c’est-à-dire qu’elle considère l’être humain dans sa totalité. On retrouve ce concept dans la théorie moderne de la Gestalt, selon lequel le tout est plus que la somme de ses parties. C’est aussi ce principe qui donne son intensité au pointillisme.

Ainsi, contrairement aux visions utilitaristes de l’être humain, nous ne sommes pas uniquement doués d’intelligence (tête ou esprit), nous avons aussi une sensibilité créatrice (coeur ou âme) et un corps matériel relié à l’instinct (ventre). Si l’une de ces parties n’est pas respectée, les autres en souffrent aussi.

Nous sommes nous-mêmes parties d’un tout imbriqué dans un plus grand tout (famille, société, nation, planète, univers), qui nous influence et que nous influençons. Le même principe d’équilibre s’applique en théorie aussi ici.

Oui oui, c’est ici que le battement d’aile du papillon intervient, ce qui en sanskrit se dirait « karma« , ou loi de cause à effet – rien de plus. ;-)

Théorisé par écrit vers le IIe millénaire avant J.-C., le yoga comme système philosophique est fondé sur cette notion de microcosme – que l’on ne retrouve d’ailleurs pas qu’en Inde à l’époque, mais aussi, plus près de notre culture, en Grèce et en Egypte. L’être humain y est considéré tel un univers, emboîté dans un univers plus grand, une mise en abîme sans fin aussi bien vers le haut que vers le bas.

Là où ça devient intéressant, c’est que ce postulat des sagesses antiques, les grandes avancées scientifiques le prouvent aujourd’hui en plongeant dans l’infiniment petit et l’infiniment grand.

YOGIC PHILOSOPHIE : Introduction

Pour l’aspect pratique, la série d’exercices simples et rapides au quotidien, « 5 Minutes à Soi« , est là. Quant à la théorie, la voici ! :-)

La vocation de cette série est de replacer le yoga, en tant que philosophie appliquée, dans notre culture occidentale, pour explorer ses propositions (à chacun ensuite de calmer son éventuelle soif à l’abreuvoir proverbial) et admettre ses limites.

En plus des inévitables commentaires sur les notions fondatrices du yoga, j’y mettrai aussi des petites perles issues de différentes sagesses et un travail critique sur les représentations véhiculées par les médias. Et de temps en temps, j’en profiterai pour partager la manière dont je vis le yoga au quotidien – les leçons que j’en tire pour (re)trouver l’équilibre moment après moment.

« La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité. » C’est la définition qu’en donne l’Organisation Mondiale de la Santé. On a donc du chemin à parcourir, et c’est une bonne nouvelle : le paysage tout au long de ce voyage est non seulement magnifique, mais aussi très diversifié. ;-)

En espérant que la série sera source de réflexion pour vous autant que pour moi et, qui sait, peut-être d’inspiration.

5 MINUTES A SOI : Détendre nos Yeux

C’est l’inauguration de la série « 5 minutes à soi » ! :-)
De temps en temps, je vous propose un exercice facile et rapide à utiliser en situation d’urgence ou en prévention.

Pour permettre à nos yeux de se détendre pendant et/ou après une longue journée devant l’un des nombreux écrans qui peuplent notre vie, voici la solution miracle :

– frottez très vite vos paumes de main l’une contre l’autre pour y générer de la chaleur ;
– amenez vos paumes comme des coupes sur vos yeux, poignets sur le haut de la joue ;
– ouvrez vos yeux dans ce noir, amenez votre attention sur la détente de vos paupières, sourcils, front ;
– respirez en conscience quelques instants ;
– ôtez vos paumes tout doucement.

Om shanti !