5 MINUTES A SOI : Langue et Pensées

Pour les yogis, l’esprit est souvent comparé à un singe sauvage, que l’on chercherait non pas à contrôler mais à apprivoiser et apaiser. Un de mes professeurs a émis l’hypothèse d’un lien entre parole et langue, qui serait si ancré que ce muscle se contracte même sous l’impulsion de pensées. Une solution pour calmer ce petit singe parfois si monstrueux se trouverait donc dans la détente de la langue.

Pour tenter l’expérience – qui fonctionne ! – je vous propose aujourd’hui une série d’exercices qui se pratiquent dans une position confortable, assise ou allongée.

En plus de leurs buts premiers, ils engagent la langue et permettent donc de mieux prendre conscience de sa tension. Et pourquoi ne pas évoquer aussi l’avantage de travailler et détendre les muscles faciaux ? Ca développer une plus grande souplesse de la peau. Résultat dérivé : moins de rides. Que demander d’autre ? ;-)

– Sitali
On est ici dans le domaine du pranayama, ou contrôle du souffle vital. Cette respiration est particulièrement agréable en été ou après une séance musclée, pour refroidir. Elle peut également être une aide précieuse pour arrêter de fumer.
Commencez par détendre le regard et décrisper le visage. Si votre langue le peut, roulez-la et placez-la entre les lèvres comme un tube. Si ce n’est pas possible, placez le bout de la langue derrière les dents du haut. Inspirez lentement par la bouche, expirez (lentement aussi) par le nez. Recommencez une dizaine de fois.

– Simha
Simha, ou Simba – et oui, le lion en sanskrit – est une posture complète. Nous n’en retenons ici que la composante respiratoire, adaptée et modifiée.
Fermez les yeux, contractez tous les muscles du visage – comme si vous aviez mangé un citron très très acide. Puis prenez une grande inspiration par le nez, avec le bout de la langue le plus loin possible à l’arrière de la bouche. A la fin de l’inspiration, ouvrez grand les yeux, la bouche, tout le visage, et tirez la langue le plus loin possible. Expirez par la bouche, en faisant un « rhaaaa! », comme le rugissement d’un lion. Recommencez une dizaine de fois.

Puis laissez votre langue se poser mollement sur le palais bas. Observez, enfin, ce qu’il se passe, ou plutôt, ce qui ne se passe plus.

Om shanti !
Débo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s